310 millions d’utilisateurs actifs/mois : le plafond de verre de Twitter

Le site de micro-blogging publie des résultats trimestriels en dessous des attentes des analystes. La sanction boursière a été immédiate, le titre perdant plus de 12% dans les transactions après clôture. De sérieuses questions se posent sur l’avenir et le modèle économique de l’entreprise.

Comme le résume The Verge dans l’un de ses derniers articles : « rien de ce que fait Twitter ne marche ». En effet, depuis le retour aux affaires du co-fondateur Jack Dorsey, un certain nombre d’options ont été choisies. Il n’empêche : le nombre d’utilisateurs ne croît que tout doucement et Twitter peine à siphonner la publicité à ses principaux concurrents, Facebook et Google à leur tête.

8 millions de nouveaux utilisateurs en 15 mois

Pour le 1er trimestre 2016, l’entreprise affiche un chiffre d’affaires de 595 millions de dollars, en progression de 36% par rapport à la même période de l’année précédente. Toutefois, ces chiffres sont inférieures aux attentes des analystes, lesquels escomptaient plus de 600 millions de dollars de CA. Ils sont également déçus par les prévisions annoncées pour le deuxième trimestre. La sanction a été immédiate : l’action a chuté de plus de 12% dans les transactions après clôture.

L’entreprise n’est toujours pas profitable, enregistrant une perte nette de près de 80 millions de dollars pour le trimestre. Cependant, le chiffre le plus inquiétant est certainement le nombre d’utilisateurs mensuels du service. Celui-ci est désormais de 310 millions, en progression de seulement 3%, et ce en dépit de toutes les nouveautés et tout particulièrement Periscope (partage de vidéos en direct) . Le graphique ci-dessous montre que la croissance du nombre d’utilisateurs est très faible depuis 5 trimestres consécutifs, passant de 302 à 310 millions d’utilisateurs en 15 mois.

En effet, l’une des principales inquiétudes concerne la vidéo live. Avec l’application Periscope puis son intégration dans la Timeline Twitter, le site de micro-blogging avait pris l’ascendant dans ce domaine ; toutefois, Facebook n’a pas tardé à réagir et fait parler la poudre avec la puissance de son réseau.

Twitter peut-il continuer seul ?

Finalement, les investisseurs s’interrogent désormais sur la viabilité à long terme de l’oiseau bleu. D’aucuns parlent déjà d’un rachat de Twitter par un autre acteur peu présent dans les réseaux sociaux et qui pourrait s’appuyer sur cette plate-forme pour tester de nouvelles formes d’interactions.

On pense notamment à Microsoft qui a testé une première application de chatbot sur le réseau Twitter. Certes, le résultat a été catastrophique et a contraint Microsoft à retirer son robot très rapidement mais en dépit de ses défauts, l’expérience a montré l’avenir possible de tes réseaux sociaux.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s