Transition numérique terrestre (#TNT) : Les réparateurs de postes téléviseurs analogiques contraints à disparaitre ?

L’activité de réparation-vente de postes téléviseurs analogiques, jadis, rentable est de nos jours à la croisée des chemins. Le constat sur le terrain laisse percevoir une activité qui bat de l’aile dans un contexte de transition numérique.

« Avant, chaque jour, on pouvait avoir une dizaine de clients, mais maintenant, on peut faire un à deux jours sans un seul client », confie, avec amertume, Thomas Kaboré. Cet aveu en dit long sur l’état des affaires du jeune réparateur de la trentaine d’années.

Installé au cœur de la capitale burkinabè, l’atelier de réparation et de vente de postes téléviseurs de Thomas Kaboré, où travaillent six ouvriers est dans la tourmente tant l’affluence se fait rare. Qu’à cela ne tienne, après dix ans d’exercice du métier, il ne perd pas courage et compte rebondir d’un bon pied.

Et cet optimisme, il le met sur le compte de la capacité de son atelier à s’adapter à l’évolution technologique en la matière. « Ici, nous recevons en réparation toutes sortes de télés, qu’elles soient analogiques ou numériques, même s’il faut reconnaitre que la restauration de ces dernières revient un peu plus chère en raison du coût élevé de leurs pièces de rechange », explique-t-il.

Le vrai problème, dit-il, réside dans le fait qu’après avoir déposé leurs téléviseurs pour réparation, des clients ne viennent plus les reprendre. Ils les abandonnent chez le réparateur. Une situation que le technicien explique en partie par l’avènement de nouveaux types de postes qui mettent les utilisateurs dans l’embarras.

« Certains se demandent s’il ne vaut pas mieux de changer de poste en privilégiant les écrans LED, LCD ou autre plasma, pour être au rendez-vous de la transition numérique annoncée », précise-t-il.

Les plus dubitatifs à son avis préférant attendre et tout cela contribue à ralentir le marché.

Pour lui, il est nécessaire d’expliquer à la population comment ce passage se fera afin que ceux qui ont des postes adaptés à cet effet ne s’en débarrassent pas.

En tous les cas, Thomas Kaboré se dit prêt pour passer au tout numérique, confiant que ceci ouvrira une nouvelle ère de prospérité pour son entreprise. Il a rappelé, à cet effet, que 2015 est la date butoir, indiquant la conversion de l’analogique au numérique dans les pays africains.

Noufou KINDO

Le Verbe Mondial

n tous les cas, Thomas Kaboré se dit prêt pour passer au tout numérique, confiant que ceci ouvrira une nouvelle ère de prospérité pour son entreprise. Il a rappelé, à cet effet, que 2015 est la date butoir, indiquant la conversion de l’analogique au numérique dans les pays africains.

Noufou KINDO

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s