High-Tech : Bientôt, on pourra dévérouiller notre smartphone grâce à notre oreille !

Les constructeurs sont toujours à l’affût de nouvelles techniques d’identification, et nous rapprochent sans arrêt de la science-fiction. Le code numérique est encore sûrement le moyen le plus répandu pour l’instant, mais déjà la biométrie s’immisce lentement mais sûrement dans le marché, comme Amazon qui compte bientôt faire de votre oreille, le sésame de votre smartphone.

Les smartphones renferment de nombreuses informations importantes sur notre vie, quelle soit professionnelle ou personnelle. Voilà pourquoi protéger ces données est un réel enjeu pour les constructeurs qui s’échinent à trouver le moyen de protection idéal.

La biométrie représente l’avenir, utilisant des propriétés morphologiques qui nous sont propres et qui sont difficiles voire impossible (pour le moment tout du moins…) à falsifier, que ce soit une empreinte digitale, une empreinte rétinienne, d’iris ou…la forme de notre oreille. C’est sur cette reconnaissance qu’Amazon a placé ses espoirs en déposant un brevet qu vient d’être validé, mais qui n’est pas sans rappeler le Bodyprint de Yahoo Labs.

Considérées comme aussi uniques que nos empreintes digitales, une photo prise par le téléphone de l’oreille lui permettrait ainsi de reconnaître le propriétaire du smartphone, l’autorisant à répondre à un appel. Si globalement, le concept est intéressant, il paraît pourtant disposer d’une utilisation assez limitée.

Fausse bonne idée ?

Encore une fois, l’idée est plutôt bonne, mais il semble problématique de devoir faire cette authentification pour décrocher surtout lorsqu’un un proche peut être amené à devoir répondre à notre place. Comment contourner ce problème ? En attribuant cette technique de scanning à seulement quelques contacts spécifiques ? C’est possible. En attendant, le brevet dispose d’une autre fonction également plutôt maline. En reconnaissant l’oreille, elle pourrait évaluer la distance séparant l’appareil de l’organe, lui permettant ainsi d’ajuster automatiquement le volume.

Bien évidemment, rien n’est fait, il s’agit juste d’un brevet. Mais il n’empêche que la question peut se poser. Serait-ce vraiment utile à une époque où le smartphone passe quasiment plus de temps dans le creux de notre main et sous nos yeux ? Ce serait une sécurité de plus, certes.

En réalité, ce brevet a été déposé en 2011 et aura mis 4 ans pour obtenir sa validation. En 4 ans, beaucoup de choses ont pu se passer et d’autres évoluer. Nul ne sait si Amazon compte un jour utiliser son invention, bien que Jeff Bezos envisage de donner des successeurs à ses Fire Phones, eux qui disposaient d’une technologie appelée Head Tracking, permettant un effet parallaxe, provoquant une perspective dynamique en fonction des mouvements du téléphone ou de la tête grâce à 4 caméras incorporées sur la face du smartphone.

(Sources : Phonandroid)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s