#Facebook rompt avec le moteur de recherche #Bing

Facebook abandonne le moteur de recherche de Microsoft. Désormais, le Search Graph préférera les résultats issus des bases de données du réseau social à ceux des recherches web. Et fort de 1,3 milliard d’utilisateurs et de leurs publications, Facebook entend se donner les moyens d’aller marcher sur les platebandes de Google.  

Après quatre ans de partenariat, Facebook dénonce l’accord signé avec Microsoft autour du moteur de recherche Bing. Celui-ci permettait d’afficher des résultats de recherche sur le Web via Graph Search (le moteur de recherche interne de Facebook).

« Nous n’affichons pas les résultats de recherche Web dans Facebook Search car nous nous efforçons d’aider les utilisateurs à trouver ce qui a été partagé avec eux  sur Facebook », a déclaré un porte-parole du réseau social.

Cette démarche fait écho à une récente refonte de Graph Search, le système de recherche interne à Facebook (effective aux Etats-Unis seulement).

Il se concentrera désormais exclusivement sur les résultats issus de ses propres bases de données, soit les publications de ses utilisateurs, leur identité (du moins ce qu’ils dévoilent en public), les événements, lieux, pages et applications du réseau social.

Publicité, actu et photos de cupcakes

Facebook a donc décidé de fonctionner en autarcie. Avec sa propre technologie de recherche, dévoilée en 2012, le réseau social veut se démarquer de la concurrence et retenir les utilisateurs au sein de son écosystème de services.

Et aussi, éventuellement, monétiser le contenu des recherches via des systèmes de sponsoring et de publicité. Ainsi, Facebook se pose peu à peu en concurrent de Google Search, bien qu’il ne dispose pas du potentiel de référencement web de ce dernier.

Mais l’entreprise de Mark Zuckerberg a de sérieux atouts, ne serait-ce que son immense base de données qui permet de trouver des résultats sur les recherches les plus simples.

Il est en outre capable, à l’instar de Google, de proposer les sujets du moment aux utilisateurs selon leur profil. Reste à trouver un modèle économique viable, mais on peut déjà supposer que les annonceurs seront au rendez-vous.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s